Les lieux qui ont inspirés les peintres – n° 16 – Saint Rémy de Provence

Vincent Van Gogh quitte Arles et  entre, en « placement volontaire » à l’hôpital psychiatrique de Saint-Paul de Mausole près de Saint-Rémy de Provence. Il y  restera un an et produira de nombreuses œuvres.

Des images de quelques œuvres produites à Saint-Rémy de Provence

Vincent Van Gogh – Allée du monastère de St-Paul de Mausole

Vincent Van Gogh – Les Alpilles à St-Rémy de Provence

Vincent Van Gogh – Eglise de St-Paul de Mausole

Vincent Van Gogh – Iris

Vincent Van Gogh – La méridienne ou la sieste

Vincent Van Gogh – Les blés jaunes et les cyprés

Les alyscamps ou les paveurs de Saint-Remy de Provence

Vincent Van Gogh – Les premiers pas

Vincent Van Gogh – Oliviers et ciel jaune

Vincent Van Gogh – Autoportrait

Vincent Van Gogh – Le Docteur Peyron à St-Paul de Mausole

Vincent Van Gogh – St Paul de Mausole Etoiles sur fond bleu

Vincent Van Gogh – Vieil homme dans la douleur

Ferdinand Holder à Bale

La Fondation Beyeler à Bale consacre une exposition

A Ferdinand Holder jusqu’au 26 mai 2013

L’exposition présente quatre-vingts d’œuvres des cinq dernières années de la vie du peintre suisse

 Ferdinand Hodler 1853-1918 est considéré comme un important représentant de la transition entre le 19 ème siècle et l’époque moderne. Il a débuté comme peintre d’enseigne à Genève où il vivra toute sa vie. Il y suivra l’enseignement de Barthélémy Menn élève et ami de Corot.  

 Il admire Pierre Puvis_de_Chavannes et Gustave Courbet. Il a d’abord une approche réaliste à la manière d’ Albert Anker, Rudolf Koller ou Alexandre Calame. Il s’oriente ensuite vers l’abstraction puis le symbolisme qui lui assure la renommée. Par la suite il s’approche de l’expressionnisme.

Il peint des portraits, des paysages Il enseigne un temps à l’Ecole des arts et métiers de Fribourg. Une exposition a été consacrée à Ferdinand Holder par le  Musée d’Orsay en 2007/2008. On trouve un certain nombre de ses œuvres sur le site The Athenaeum

Voici quelques images des oeuvres de Ferdinand Holder

Ferdinand Holder -Ruisseau de montagne à Champéry 1916

Ferdinand Holder – Massif de la  Jungfrau vue de Mürren  1914

Ferdinand Holder – Les dents du Midi vues de Champéry – 1916

Ferdinand Holder – Le lac Léman avec le Mont Salève et  des cygnes 1914-1915

Ferdinand Holder – Le lac de Thoune avec le massif du Stockhornkette – 1913

Ferdinand Holder – Paysage près de Montana – 1915

Ferdinand Holder – Coucher de soleil sur le lac Léman

Ferdinand Holder – Audoportrait – 1914

Ferdinand Holdler – Portrait Gertrud Müller -1912

Ferdinand Holder – Portrait de Valentine Gode-Darel

Ferdinand Holder – Regard vers l’infini 1913/1914

Ferdinand Holder – Le jour

Ferdinand Holder – La nuit

Le bucheron

Ferdinand Holder – Las de la vie – 1892

La femme courageuse

Ferdinand Holder – Scène villageoise

Manet Portraying life à la Royal academy de Londres

Affiche : Portrait de Berthe Morisot par Edouard Manet

La  Royal Academy de Londres présente

« Manet Portraying Life » jusqu’au 14 avril 2013

Cette exposition est réalisée en collaboration avec le Toledo museum of Art (Ohio) où elle a été présentée en 2012.

J’avais consacré un article biographique à Edouard Manet en 2011 lors de l’exposition qui lui était consacrée alors au Musée d’Orsay

Vidéo consacrée à l’exposition et quelques photos d’oeuvres

 Edouard Manet – Le chemin de fer – 1871-1872

Edouard Manet – Madame Manet au piano

Edouard Manet – Les bulles de savon

 Edouard Manet – La famille Monet dans leur jardin à Argenteuil

Edouard Manet – Portrait d’Emile Zola – 1867

Edouard Manet – Portrait d’Antonin Proust

Edouard Manet – Portrait d’Emilie Ambre en Carmen

Edouard Manet – Portrait de Berthe Morisot

Edouard Manet – La femme à l’éventail (Jeanne Duval)

Edouard Manet – Portrait d’Eva Gonzalés

Les lieux qui ont inspirés les peintres – n° 15 Arles

Vincent Van Gogh (1853-1890) s’installe à Arles en février 1888 en compagnie du peintre danois Christian Mourier-Petersen. Après quelques jours à l’hôtel il s’installe dans la « Maison jaune ». Il parcours la ville et la région. Il fait la connaissance du peintre américain Dodge MacKnight qui habite Fontvielle qui lui fait rencontrer le peintre belge Eugene Boch, né dans une famille de faïanciers, dont il fait le portrait. Van Gogh veut créer une communauté d’artistes l’ Atelier du Midi et  dans il demande à Paul Gauguin de le rejoindre ce qu’il fait en octobre.

Cette cohabitation ne dure que deux mois et se termine par une grave altercation. C’est alors que Van Gogh se retrouve avec son oreille gauche tranchée. Les théories s’affrontent entre l’automutilation et une action de Gauguin. Le lendemain Van Gogh est admis à l’hôpital.

En mai 1889 il entre à l’hôpital psychiatrique de Saint-Rémy de Provence où il peindra aussi beaucoup. Il le quitte un an plus tard, sur les recommandations de son frère pour partir à Auvers sur Oise. Il y meurt en juillet suicidé ou victime d’un accident

 Léo Lelee (1872-1947) illustrateur arrive d’abord à Arles et y ouvre une boutique au pied des arènes où il propose ses cartes postales, ses estampes et ses aquarelles. Un peu plus tard il s’installe dans un château de Fontvieille où il expose ses aquarelles.

 Pablo Picasso a souvent fréquenté Arles et ses férias. En 1971, il offre 57 dessins  à la ville d’Arles.

 Le peintre régional Jean-Claude Quilici a aussi beaucoup fréquenté et représenté Arles et sa région

 Voici quelques œuvres de ces artistes autour d’Arles

Vincent Van Gogh – La maison jaune

Vincent Van Gogh – Jardin à Arles

Vincent Van Gogh – Coucher de soleil sur des champs de blé près d’Arles

Vincent Van Gogh – Nuit étoilée sur le Rhône

Vincent Van Gogh – Entrée du jardin public d’Arles

Vincent Van Gogh – Salle de danse à Arles

 Vincent Van Gogh – Le pont Langlois à Arles

Vincent Van Gogh – Portrait d’Eugène Boch

Dodge MacWright – Fontvielle

Léo Lelée – Arlésiennes aux Alyscamps

Paul Gauguin – Allée des Alyscamps

Paul Gauguin – Femmes dans le jardin public à Arles

Paul Gauguin  – Lavandières à la roubine du roi à Arles

Paul Gauguin – Ferme à Arles

Paul Gauguin – Café de nuit à Arles – Madame Ginoux

Pablo Picasso – Les arènes devant le Rhône à Arles

Pablo Picasso – Portrait de Lee Miller en arlésienne

Pablo Picasso – Personnages

Jean-Claude Quilici – Corrida

Aquarellistes espagnols d’hier – Partie 7

 Francisco Masriera y Manovens  (1842-1902) est un peintre orientaliste et portraitiste espagnol. Il part étudier à Genève puis à Paris dans l’atelier d’Alexandre Cabanel. A Rome il fait la connaissance de Mariano Fortuny et d’Eduardo Rosales. Il expose à Paris, Barcelone et Madrid. Il était en relation avec les marchands parisiens Goupil et Reitlinger  

Francisco Masriera – Femme à l’éventail

José Montenegro Capell (1855-1929) : Peintre vagabond dont on sait peu de choses, il exerce ses talents dans toute l’Espagne, mais aussi à Rome, à Londres ou à Paris. En revanche, on ne lui connaît pas de voyages en Afrique du Nord, ses vues orientalistes s’inspirent des monuments de l’Espagne mauresque.

 

José Montenegro Capell – La Fabrica

Gabriel Morcillo-Raya 1887-1973 étudie à Grenade puis à Madrid. En 1910 il reçoit un premier prix lors d’une exposition organisée par l’Académie Royale des Beaux-Arts de Grenade. Il obtient une bourse pour poursuivre ses études. Il peint souvent de jeunes sujets masculins qu’il pare de vêtements orientaux pour reconstituer une Grenade mauresque imaginaire.

Gabriel Morcillo-Raya – Musiciens orientaux  

Antonio Muñoz Degrain (1840-1924) : Il étudie à l’école des Beaux-Arts de Valence et commence à exposer en 1858. Il reçoit se premières récompenses dès l’âge de 20 ans. En 1879 il est nommé professeur de l’école des Beaux-Arts de Malaga où il sera, entre autre, le maître de Pablo Picasso. Il peint des paysages, des sujets d’histoire et de genre. En 1898 il est nommé à l’école des Beaux-Arts de Madrid. Traversant différents courants artistiques en en expérimentant à chaque fois les découvertes, ses tableaux sont marqués par sa recherche sur la lumière et la couleur. Voir des œuvres sur the Athenaeum

Antonio Muñoz Degrain – Le colosse de Rhodes

José Navarro Lloréns (1867-1923) : Il étudie à l’Ecole des Beaux-Arts de Valence. Il fut élève de Joaquin Sorolla. Il voyage et séjourne quelques temps au Maroc. Son style évolue du réalisme à une forme d’impressionnisme Voir des œuvres sur The Athenaeum

José Navarro Lloréns – troupeau

Ceferino Olive Cabré 1907-1995 est un aquarelliste catalan né à Reus. Il a étudié auprès de Tomàs Bergada et s’est installé un temps à Barcelone. Il a peint de paysages méditerranéens, des scènes ferroviaires et de chantiers navals.

Ceferino Olive Cabré – Basse-cour 

Benjamin Palencia 1894-1980 est un peintre espagnol membre fondateur du groupe surréaliste espagnol l’Escuela de Vallecas puis du fauvisme espagnol. A voir quelques unes de ses œuvres sur Foroxerbar

 Benjamin Palencia – Paysage 

Francisco Pradilla 1848-1921 est un peintre réaliste connu pour ses scènes historiques. Il intègre l’Académie royale des beaux-arts de San Fernando puis l’Academia de Acuarelistas de Madrid. En1873, il obtient une bourse pour aller travailler à l’Académie d’Espagne à Rome donc il sera plus tard nommé directeur. Un sera ensuite quelques temps directeur du Musée du Prado

Francisco Pradilla – Brouillard au Printemps en Italie

Dessin 230 techniques, trucs et astuces

Dessin – 230 Techniques, trucs & astuces de Donna Krizek , professeur de dessin à l’Academy of Art de Chicago aux Editions Artemis 230 conseils pratiques le choix du matériel, la découverte de l’illustration au trait, les effets de textures et d’ombre et aussi les règles de la composition et de la perspective. Un ouvrage broché de 176 pages au format19 cm x24,6 cmavec plus de 500 illustrations, des schémas et des instructions détaillées

Les peintres de Pont-Aven autour de Paul Gauguin

 L’Atelier Grognard à Rueil-Malmaison

Propose Les peintres de Pont-Aven autour de Paul Gauguin

Jusqu’au 8 avril 2013

L’exposition présente près de 150 œuvres d’une vingtaine de peintres de l’Ecole_de_Pont-Aven entre 1886 et 1920

Sont exposées des peintures de Paul Gauguin, d’Émile Bernard, de Paul Sérusier, de Charles Filliger, de Maxime Maufra, d’Émile Jourdan, de Maurice Denis, de Ferdinand Loyen du Puigaudeau, de Georges Lacombe, de Henri Moret, de Jacob Meijer de Haan, de Charles Laval, Fernand Dachot ou encore Henri Delavallée.

Voici quelques œuvres de ces peintres de Pont-Aven

Charles Laval – Autoportrait

Charles Filliger – Famille de pécheurs

Emile Bernard –  Portrait de Mme Schuenecker

Emile Jourdan – Village breton

Ferdinand Loyen de Puigaudeau – Fête de nuit au Croisic

Paul Gauguin – Fête à Gloanec

Henri Delavallée  – Maisons en Bretagne

Henri Moret – l’attente des pécheursMaurice Denis – Triple portrait de Marthe, la fiancéeMaxime Maufra – La récolte du goémonFernand Dachot – Le moulin David à Pont AvenPaul Sérusier – Les laveuses de la LaïtaPaul Gauguin – Fillettes dansant

Atelier Art & Nature

 

Sylviane Cateau, « aquarelliste en Nord » préside aux destinées de l’Atelier Art & Nature. Cette association basée à Wattrelos, possède un  atelier d’aquarelle,  fréquenté par une vingtaine de membres, un atelier de  Modèle vivant et  un atelier de dessin. D’autre part à la belle saison sont organisées des « sorties nature »

 L’atelier d’aquarelle se tient à la salle d’arts plastiques du Centre culturel Agora de Lys les Lannoy. Chaque mois un stage animé par un professionnel reconnu est proposé aux membres ainsi qu’aux personnes extérieures intéressées. Le calendrier  des Stages peut-être télécharger

Pratique des Arts – le numéro 108

Le numéro 108 du magazine Pratique des Arts propose « à la rencontre des artistes » avec le philippin Jef Cablog , le pastelliste et coloriste Paul Billard, la lumière manipulée avec l’huile à la prima de l’américain David Cheifetz, la couleur revisitée avec l’aquarelliste Roland Palmaerts, les paysages à l’huile de Gérard Beaujard, la pastelliste Nicole Guion-Stamatakis Cali Rezo

L’univers des couleurs du peintre australien, souvent aquarelliste, John Lovett

Un grand article en marge du Festival d’Angoulême « de la BD à la peinture » huile, aquarelle ou acrylique.

Et aussi un zoom sur l’association Face à l’art, en marge de l’exposition « Chagall, entre guerre et paix »

Le guide pratique : le dessin au stylobille avec Chaska Cartagena, Venise à l’huile avec Annie Puybareau, un portrait d’enfant à la sanguine avec Wim Verhelst, l’aquarelle sur châssis avec Marie Pierre Le Sellin

Il y a aussi  les rubriques habituelles, l’actualité dans les régions, le courrier des lecteurs et bien entendu la publicité.