A la recherche de la palette idéale de l’aquarelliste…

 

aquarelle.1238566334.jpg

Lorsque j’ai commencé à peindre à l’aquarelle, au gré des lectures, des visites chez les fournisseurs, j’ai étoffé ma palette de façon assez anarchique. Pour l’instant, j’élimine les couleurs qui doublonnent, celles qui ne sont pas transparentes. Je me suis aperçu aussi, que les harmonies de couleurs étaient facilitées avec une palette réduite. J’espère, d’ici quelques temps, avoir constitué « ma palette idéale », mais je rêve… Aussi, j’ai dans ce but voulu m’intéresser à la palette de quelques aquarellistes reconnus. Il y a des constantes, mais aussi pas mal de diversité. Donc, les recommandations c’est bien, mais il est nécessaire de se faire « sa religion » Voici donc quelques palettes, glanées dans les ouvrages des intéressé(e)s

 

 Ewa Karpinska

Jaune Blockx, Gomme-gutte W&N

Rouge oxyde transparent Rembrandt, Rouge Blockx

 Rose permanent W&N, Magenta Blockx

Bleu Phtalocyanine Rembrandt, Bleu Blockx

Marron de Pérylène W&N

 

 

Maryse De May

Jaune auréoline W&N, Jaune Indien (Daler & Rowner)

Orange nuance rouge  W&N, Laque écarlate W&N, Rouge W&N

 Alizarine cramoisie  W&N

Rose permanent W&N, Quinacridone magenta (Old holland)

Bleu de cobalt W&N, Bleu W&N nuance rouge,

Bleu W&N (nuance verte),bleu de manganèse  W&N

Terre de Sienne naturelle W&N, Terre de Sienne brûlée W&N

Vert W&N nuance bleue, Violet dioxazine W&N

 

 Jean Louis Morelle

Rose permanent W&N (ou quinacridone), Laque écarlate N&W

(ou rouge permanent Rembrandt) Magenta Blockx,

 Rouge oxyde transparent Rembrandt, Carmin Rouge W&N

Jaune citron (ou auréoline), Jaune Gomme gutte

Bleu de Phtalocyanine, Outremer français W&N,

 Bleu de Prusse, Bleu Cobalt

Vert Phtalocyanine, Vert de vessie

Marron de Pérylène W&N

 

Janine Gallizia

Jaune transparent, Terre de Sienne Brulée
Rose permanent, Bleu W&N (nuance rouge)
Phtalocyanine Turquoise,Vert de Blockx

 

 Jeanne Dobie

Jaune auréoline _ Jaune de cadmium _

Orange de Cadmium _ Garance rose _ Rouge de Cadmium, Cramoisi d’alizarine _ Rouge clair _ Rouge Indien

Bleu de Cobalt _ Bleu de cobalt – Bleu outremer _ Bleu W&N-

Vert émeraude _ Vert Winsor

Sienne naturelle _ Sienne brûlée

=========================================================================

Pour résumer, à chacun ses goûts et ses couleurs…

 

 

8 commentaires sur “A la recherche de la palette idéale de l’aquarelliste…

  1. Donne moi ta palette, je te dirai quel peintre tu es…les palettes, comme les artistes changent, un peu ou beaucoup, avec le temps et les évolutions des politiques commerciales des fabricants, les changements de fabrication etc …C’est bien sûr tout de même très intéressant de voir quels sont les pigments utilisés (ou pas) par untel ou une-telle…mais ça ne facilite pas forcément les choses pour trouver sa palette à soi, qui est le fruit d »expériences nécessairement complétement, viscéralement personnelles.
    Amitiés

  2. Je ne suis pas a priori amateur d’aquarelle, mais j’ai visité ce site avec beaucoup d’intérêt.
    Je pratique la peinture à l’huile sur toile mais il m’arrive de traiter l’huile comme, je pense, l’on traiterait l’aquarelle : une part importante de mon travail consiste en effet à utiliser des jus, c’est-à-dire de la peinture très largement étendue d’huile de lin et de térébenthine, soit pour les fonds que je retravaille, soit lors d’un stade plus avancé dans le travail. La seule différence, peut-être, entre l’aquarelliste et moi, c’est que je n’utilise ce procédé que comme un stade dans l’évolution du tableau, et non comme sa finalité.
    Bravo pour ce site très fouillé.

  3. interessant! moi aussi j’ai cru pouvoir trouver dans les livres une palette idéale, je me suis vite rendu compte, que si elle est idéale pour l’un , elle ne l’es pas pour un autre. heureusement d’ailleur, sinon, toutes les aqua se ressembleraient !
    mais je vais étudier ces harmonies choisies, merci !!

  4. merci pour donner ces précieuses indications. Dès qu’on débute en aquarelle, on se rend compte en effet que là est le vrai problème, que cette sélection déterminera tout le futur de ce que nous entreprendrons. C’esty évidemment magique car cette combinatoire est, si ce n’est infini, du moins très étendue

  5. très intéressant. je suis d’accord d’avoir une palette basique, reduité. Nous apprenons plus. De temps en temps faire des cartes de couleur et ajouter ou enlever quelque chose.
    Un saludo

  6. C’est bien de donner ces indications. J’ai compris que c’est pour faire réfléchir. Et bravo pour ce site très documenté, très vivant
    J’adore

  7. Je ne pense pas que le fait de limiter sa palette à des couleurs transparentes soit une bonne chose. Si certaines couleurs sont opaques ou semi-transparentes, elles le sont de par leur nature, leur matière. Et, de par cette matière, elles ont un rôle important à jouer. Toute couleur, qu’elle soit transparente ou opaque, peut devenir transparente sur le papier à condition d’être parfaitement diluée et d’être appliquée au bon moment.
    Quant au jaune auréoline ou à l’alizarine, il s’agit de pigments fugaces dont la résistance à la lumière est très faible selon les résultats ASTM.

Répondre à Catherine Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.